Top 10 des séries Netflix quand on ne sait pas quoi regarder

Comme beaucoup, je passe de nombreuses heures devant Netflix, mais aussi beaucoup trop à chercher QUOI regarder sur Netflix. Si toi aussi ça t’arrive de passer plus de temps à chercher plutôt qu’à regarder une série Netflix, alors voici un petit top 10 des séries pas trop connues et qui valent la peine qu’on y jette un coup d’oeil !

(Clique sur les titres pour voir la bande annonce)

***

The Good Place

« Quand Eleanor meurt et se retrouve au Bon Endroit dans un au-delà réservé aux personnes probes, elle comprend qu’il y erreur sur la personne. »

On retrouve Kristen Bell de « Veronica Mars » dans le rôle d’Eleanor, et dont on va suivre l’histoire lorsqu’après sa mort elle se retrouve au « paradis » par erreur.

C’est une très bonne série pour rigoler, et même si au premier abord on dirait uniquement une comédie, dans le fond il y a toute une réflexion sur l’au-delà et les conséquences de notre vie sur terre. On y voit aussi de l’amour, de l’amitié et de l’action, c’est un bon melting pot léger à regarder.

3 saisons d’une dizaine d’épisodes (20 minutes) chacune, et une 4ème et dernière saison prévue pour le 27 septembre 2019.

Friends from College

« Lisa et Ethan s’installent à New York, reprennent contact avec de vieux amis de fac et comprennent que certains secrets sont plus durs à garder que d’autres. »

Cette fois c’est Cobie Smulders de « How I Met Your Mother » que l’on retrouve dans le rôle de Lisa. Son mari et elle vont retrouver et reformer leur groupe d’amis de l’université, sauf qu’ils se rendent compte que malgré qu’ils soient très proches ils ne savent pas tous les uns des autres.

Dans cette série on aborde des sujets parfois compliqués, on découvre des secrets enfouis depuis longtemps, on voit des couples et des amitiés se défaire et se refaire, et malgré que tous les personnages approchent de la quarantaine il est facile de s’y attacher même si on n’est pas de la même génération. J’ai adoré cette série, elle représente totalement le genre que j’appelle « Histoire de Vie ». Et malgré toutes les histoires qui remontent à la surface, on y voit beaucoup d’amour et même des passages drôles.

2 saisons de 8 épisodes (30 minutes) chacune.

How to Sell Drugs Online (fast)

« De son séjour à l’étranger, la petite amie de Moritz ramène des souvenirs, et des mauvaises nouvelles. Alors Moritz tente de la reconquérir .. en récupérant de l’ecstasy. »

On suit Moritz, un lycéen nerd qui dans sa quête pour reconquérir son ex-copine se rend compte que celle-ci aime la drogue. Il décide alors d’en vendre pour attirer son attention, et bien sûr tout ne se passe pas comme prévu.

Au début c’est une série totalement basique, un lycéen pas très bien dans sa peau qui pourtant sort avec une belle fille, mais celle-ci rompt avec lui alors il décide de prendre les choses en main et au fur et à mesure les choses dégénèrent. Au delà des explications sur comment fonctionnent les drogues (de manière limite académique) on voit comment le personnage principal va monter son affaire tel un vrai businessman, tout en suivant ses déboires amoureux.

1 saison de 6 épisodes (30 minutes).

Dead to Me

« Lorsque Jen découvre que son défunt mari lui cachait un secret qui la touche profondément, elle demande à Judy de l’aider à recueillir plus de détails. »

Cette série commence par un drame, le mari de Jen meurt, et après avoir été dans la colère et la déprime, elle décide de se reprendre en main en allant à une réunion de soutien pour les personnes ayant perdu un proche, même si elle n’est pas du tout convaincue que cela l’aidera. C’est là qu’elle va rencontrer Judy, qui a vécu le même drame, et qui vont devenir très proches dès le début.

Cette série est semée de rebondissements auxquels on ne s’attend pas du tout, on découvre dans chaque épisode quelque chose qui change à chaque fois notre vision des évènements, ce qui nous donne à chaque fois envie de voir l’épisode d’après. Le personnage principal, Jen, est très attachante malgré qu’elle se montre comme une personne forte face à la situation, elle arrivera même à nous faire rire de son malheur.

1 saison de 10 épisodes (30 minutes).

SickNote

« Daniel vit une journée atroce : Becca lui demande de déménager, il passe à deux doigts de perdre son job et il reçoit un diagnostic affligeant du Dr Glennis. »

Alors que Daniel a l’impression de vivre la pire journée de sa vie, la semaine qui va suivre va être la meilleure de sa vie et il ne veut pas que cela s’arrête. Il va alors utiliser l’erreur de diagnostique de son médecin pour abuser de tous les traitements de faveur qu’on lui fait.

Même si voir Rupert Grint d’ « Harry Potter » dans un rôle totalement différent est un peu perturbant, il joue tout à fait bien son personnage. Accompagné par son médecin, plutôt voire même très bébête, on va le voir s’enfoncer dans son mensonge petit à petit jusqu’à qu’il se rende compte qu’il ne peut plus faire de retour en arrière. Je recommande cette série pour toutes les personnes adeptes de l’humour British.

2 saisons d’un peu moins de 10 épisodes (20 minutes) chacune.

After Life

« Déprimé, Tony est convaincu que se comporter en parfait crétin est un super-pouvoir, mais il épuise ses collègues. Une nouvelle recrue fait ses premiers pas au journal. »

On retrouve de nouveau de l’humour très British, le personnage principal est totalement déprimé après la mort de sa femme et se met à dire tout ce qu’il pense de manière très directe.

Malgré un personnage totalement déprimé, la série est drôle et sa manière de parler sans aucun tact rend les situations comiques. Rempli d’une grande lassitude, il est rentré dans une routine très solitaire et décide de continuer à vivre uniquement pour punir le monde du décès de sa femme.

1 saison de 6 épisodes (30 minutes), une 2ème saison à venir en 2020.

Lovesick

« Lorsque Dylan rend visite à Abigail, sa première conquête par ordre alphabétique, de vieux souvenirs traumatisants refont surface. »

Après avoir découvert qu’il est atteint d’une MST, Dylan doit contacter ses exs pour savoir de qui il l’a obtenu. Il se met alors à les contacter par ordre alphabétique et se plonge dans le passé.

Cette série est remplie d’aller retours dans le passé, on va suivre Dylan qui à ce moment là galère avec ses sentiments, et va encore plus être perdu en se rappelant toutes ses relations passées. Cela va tout de même lui permettre de comprendre ce qui n’a pas fonctionné avec ses exs et donc d’avancer dans la vie. De plus, la présence de ses deux colocataires nous donne un très beau trio d’amitié.

3 saisons d’un peu moins de 10 épisodes (25 minutes) chacune.

The end of the F***ing World

« Lassé de tuer des animaux, James, 17 ans, se prépare à commettre son premier meurtre quand une nouvelle élève, l’effrontée Alyssa, s’impose à son attention. »

Ce sont deux lycéens atypiques, chacun avec des problèmes, qui vont se rencontrer et se lier car malgré tout ils ont des points communs, notamment celui d’en avoir marre de tout, tout le temps. On va alors les suivre dans une fugue qui va vite prendre d’importantes conséquences.

James et Alyssa sont deux personnages attachants à leur manière, malgré qu’ils soient jeunes c’est facile de les comprendre et de vouloir suivre leur aventure ensemble. On pourrait croire que c’est une série adolescente plutôt prévisible, pourtant des évènements vont se produire et faire qu’elle devient très intéressante, on a envie de voir jusqu’où ils pourront aller et comment leur relation va évoluer.

1 saison de 8 épisodes (20 minutes), une 2ème saison prévue d’ici fin 2019.

Les Chroniques de San Francisco

« Après 20 ans d’absence, Mary Ann revient à San Francisco pour les 90 ans d’Anna Madrigal, mais son retour ne fait pas l’unanimité. »

Basé sur la série originelle, on retrouve Mary Ann de retour à San Francisco où elle a vécu les meilleures années de sa jeunesse. Elle va retrouver des anciens amis, mais aussi s’en faire de nouveau, cependant certains mystères vont être dévoilés et chambouler ces retrouvailles.

Beaucoup d’émotions sont vécues par les personnages qui sont tous différents les uns des autres. C’est cette singularité qui caractérise cette série, toute la communauté LGBT est représentée mais d’une manière tellement naturelle que c’est très agréable de s’attacher aux personnages et de suivre l’aventure de chacun.

1 saison de 10 épisodes (1 heure).

The Society

« De retour d’une sortie scolaire ayant tourné court, les lycéens de West Ham retrouvent leur ville mystérieusement vidée de ses habitants. »

Tout commence quand un groupe de lycéens reviennent d’une sortie scolaire qui a dû être écourtée à cause des conditions climatiques, ils sont alors ramenés dans la ville sauf qu’il n’y a plus personne. Les jours passants sans aucun indice sur ce qu’il s’est passé, les adolescents décident de mettre en place un système pour survivre.

Une bonne série légèrement influencée par de la science-fiction, qui nous montre comment un groupe d’adolescents vont survivre seuls dans une ville vide. Certains décident de prendre le pouvoir, certains de mener l’enquête sur ce qu’il a pu se passer, d’autres de profiter de l’absence de leurs parents pour faire la fête tous les jours. Voir des groupes, alliances et amitiés se faire et se défaire ainsi que le mystère qui plane autour de la disparition de la population est très intéressant.

1 saison de 10 épisodes (1 heure), une 2ème saison prévue pour 2020.

***

Les liens ont été vérifiés pour la dernière fois le 16/05/20, de même que pour la disponibilité des films sur la plateforme Netflix.

One Reply to “Top 10 des séries Netflix quand on ne sait pas quoi regarder”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s