Une salle de bain Zéro Déchet #1

Dans la suite de mon premier article Premiers pas dans le Zéro Déchet, j’ai décidé de passer en revue chaque pièce et de présenter des alternatives pour réduire ses déchets.

Il ne faut pas oublier que le zéro déchet et le fait maison sont différents. On peut très bien faire l’un sans l’autre. Donc pas besoin de faire tous tes produits de beauté maison il suffit de les choisir dans un emballage recyclable au maximum, le verre est souvent le plus préconisé. Par exemple, j’utilise différentes huiles, autant pour le visage, le corps ou les cheveux dans des contenants que je réutilise ou recycle.

Des cotons lavables pour se démaquiller

Coton démaquillant lavable des Tendances D’Emma

C’est la première chose que j’ai achetée au début de ma démarche vers le 0 déchet. Ils sont tellement doux pour se démaquiller les yeux, n’irritent pas la peau, récupèrent bien le maquillage et l’excédent de démaquillant (j’utilise de l’huile de coco) et tu ne tomberas plus en panne de cotons un dimanche soir quand les magasins sont fermés.

Pour les laver, il suffit de les mettre dans ta machine avec le reste de tes vêtements (si tu as tendance à perdre tes chaussettes durant ta lessive, n’hésite pas à mettre tes cotons dans un filet au cas où), ou alors de les faire tremper dans de l’eau chaude avec ta lessive habituelle ou du savon de Marseille. Il ne faut pas hésiter à les frotter à la main si des tâches persistent.

Un shampoing et du savon solides pour se laver

Shampoing pour cheveux secs à l’orange Lamazuna
Savon saponifié à froid à la la lavande Clémence et Vivien
Shampoing pour cheveux normaux Druydes

Pour se laver le corps et les cheveux, il existe de nombreux savons et shampoings solides. Le savon de Marseille fait totalement l’affaire si tu n’as pas de problème de peau sinon en il faut choisir un selon ses effets (apaisant, nourrissant par exemple). Ils durent longtemps et empêchent d’utiliser trop de produits et donc de gaspiller.

Pour le shampoing, il ne faut pas s’inquiéter s’ils ne moussent pas autant qu’un shampoing liquide, il suffit de bien frotter dans ses mains ou directement sur le cuir chevelu.

Un Oriculi ou des cotons tiges biodrégradables pour nettoyer ses oreilles

Oriculi en Bambou Lamazuna

Les cotons tiges sont ultra polluant et mauvais pour la santé puisque provocateur de bouchons d’oreille. Avant leur invention, on utilisait déjà des oriculi et ils sont reconnus pour leur efficacité. Il suffit de prendre un petit coup de main et être doux avec son oreille, mais sinon ils remplacent totalement les cotons tiges. Sinon il reste l’alternative des cotons tiges en carton et composables.

Un rasoir en métal et de l’huile de coco pour l’épilation

Rasoir de sureté Parker

Le rasage peut aussi être zéro déchet. Personnellement ayant des poils fins et ne voulant pas me faire mal (car non il ne FAUT pas avoir mal pour être « belle ») j’ai toujours utilisé un rasoir car les autres méthodes n’ont jamais vraiment fonctionné pour moi. C’est sûrement la méthode la plus simple pour se débarrasser de ses poils, un rasoir avec des lames en métal et un peu d’huile de coco pour faciliter la glisse sont tout aussi efficaces qu’un rasoir jetable. Il faut comme toujours faire attention pour ne pas se couper.

Un déodorant solide pour la transpiration

Déodorant Clémence et Vivien

Tout comme les shampoings ou savons solides, les déodorants existent aussi en version solide. Celui-ci est une crème à appliquer directement au doigt sur l’aisselle.

Du henné pour colorer et/ou protéger ses cheveux

Henné de Shiraz Chataîn Clair de Beliflor

J’ai longtemps utilisé du henné pour me teindre les cheveux en roux. Aujourd’hui je l’utilise pour atténuer ces reflets cuivrés dont je me suis lassée et pour les protéger. Il se présente sous forme de poudre qu’il suffit de mélanger à de l’eau pour en faire une crème applicable sur les cheveux. On peut y rajouter d’autres ingrédients pour obtenir d’autres effets (huiles végétales, huiles essentielles par exemple).

Il peut aussi être neutre et servir de soin afin de galber et protéger les cheveux des éléments extérieurs tels que la pollution, le soleil ou encore le chlore.

Une loofah pour avoir une peau douce

Eponges Loofah Hakuna Taka

Le loofah ( ou luffa) est une plante qui une fois séchée permet d’exfolier la peau, elle est assez rêche c’est pour cela qu’il faut l’utiliser très occasionnellement et sous l’eau.

***

Pour chaque produits, j’ai inséré des liens sur les photos correspondantes pour donner un exemple, ce sont des produits que j’ai personnellement testés, mais rien n’empêche qu’ils ne conviennent à tout le monde. Je conseille tout de même d’aller voir en magasin pour être plus amplement conseillé et voir les produits en vrai.

Pour aller plus loin :

La catégorie Zéro déchet du E-commerce Greenweez

3 Replies to “Une salle de bain Zéro Déchet #1”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s